Produits les mieux notés

Découvrez la richesse de nos terroirs d’Alsace, avec ses vignobles qui sont à l’origine de nos vins d’exception. Tantôt secs et fruités, tantôt dansants et floraux, ici nos vins sont minéraux.

Au Domaine Borès, deux coteaux côte à côte : l’un, chaud tendre et doux, accueille dans son sable rose des vins chaleureux et éclatants. L’autre élève des vins de caractère dans ses mille-feuilles de roches «nuits d’hiver», tapissant de fraîcheur le palais du dégustateur. Ainsi, nous avons la chance de côtoyer deux terroirs très différents et rares qui offrent à nos vins cette minéralité si particulière.

Selon les géologues, les nombreux mouvements sismiques expliqueraient cette spécificité : ce croisement original entre deux terroirs diamétralement opposés dans ce petit village alsacien aurait été provoqué par des ruptures tectoniques il y a plusieurs millions d’années.

D’un côté, l’un des rares terroirs de schiste friable d’Alsace ; de l’autre, du grès permien et du grès des Vosges. Le Domaine Borès se définit avant tout à travers la qualité exceptionnelle de ses terres, sublimée par plusieurs générations d’expérience. 

Petit détour de la route des vins d’Alsace, Reichsfeld est niché au pied de la plus haute colline du piémont des Vosges : l’Ungersberg.
Ce n’est donc pas étonnant que le Domaine Borès se distingue de la plus grande partie du vignoble Alsacien qui se situe plutôt dans le fossé Rhénan. Reichsfeld a les particularités géologiques d’un domaine vosgien.

 

LE SCHIEFERBERG

Le Schieferberg (littéralement en alsacien : « coteau d’ardoise ») est un terroir unique en Alsace qui magnifie les vignobles de Reichsfeld et de Bernardvillé. D’apparence rudes et au toucher soyeux, ces pierres bleutées et parsemées d’orange sont pourtant fragiles… Ce sont des milliers de pages qui composent ce livre, cette roche expressive : nous nommons ici le Schiste du Schieferberg.

Le Schiste, c’est la compression de l’argile métamorphisée en feuillets. Vieux de 500 millions d’années, il a été cuit entre 250 et 500°C à l’époque Silurienne.

Il n’est pas à confondre avec le Schiste de Steige plus récent (- 420 M av. JC) qui, au contact du magma s’est transformé en roche dure et noire appelé Cornéenne. Ici nous avons une roche friable qui se dissocie à force humaine en de tout petits pétales très fins.

Cette altération spécifique et la présence de veines argileuses offrent un très bon équilibre entre la rétention de l’eau et le drainage naturel.

L’inclinaison du Schiste sur le Schieferberg est optimale, ce qui permet aux racines de s’introduire profondément entre les feuillets. C’est sur le terroir du Schieferberg que se trouvent nos parcelles les plus abruptes. Cela va jusqu’à 52% de pente pour notre Pinot Gris Cuvée XXL.

Nos vignes, toutes exposées plein sud sur le Schieferberg, offrent une minéralité au vin sans pareille.

Cette minéralité tapisse tout le palais et se développe avec fraîcheur, en laissant une empreinte soyeuse. Les rendements modérés promettent des vins de garde fins et élégants d’une grande complexité.

Nous traversons Reichsfeld.

Tandis qu’autour de la maison le schiste habille nos pentes les plus abruptes de sa couleur fraîche et de ses lignes cassantes et droites, c’est un changement total d’ambiance qui s’opère… Bienvenu sur le Sohlenberg !

 

LE SOHLENBERG

Le sol rose-orangé du sable chaud et les pierres rondes aux courbes douces semblent nous transporter à une autre époque. En effet, nous nous retrouvons à présent quelques 200 millions d’années plus tard, à l’air Permien (- 300 M av. JC).

Deux grès rouges se mélangent et se décompose en “Sandt” (sable en alsacien). En minorité, on trouve le bien célèbre grès des Vosges, et majoritairement, on rencontre chez nous le grès permien, plus complexe et plus brut.

Nous y trouvons un éventail d’éléments minéraux plus importants, comme l’argile appréciée pour ses vertus de rétention de l’eau, qui préserve les vignes de la sécheresse.

Situé sur une grande zone sismique, les mouvements fréquents expliqueraient ce mélange de grès, vosgiens et permiens.

Exposé Sud-Est, le coteau du Sohlenberg se réchauffe au moindre rayon de soleil, donnant des vins floraux dès leur jeunesse. Quelque chose nous titille les papilles, comme s’il y avait un petit pétillement sur le bout de la langue : cette danse des vins du Sohlenberg est typique des vins issus de terroirs gréseux.